TheGreenShot est l’une des 12 startups présentées au European Film Market, en marge du Festival international du film de Berlin

14 février 2022 à 16h23

TheGreenShot est l’une des 12 startups présentées au European Film Market, en marge du Festival international du film de Berlin.

La greentech belge TheGreenShot, dont l’innovation calcule en temps réel l’impact carbone de chaque dépense de tournage de cinéma et monitore les budgets des producteurs, est l’une des 12 startups présentées lors du European Film Market, l’une des « place to be » des professionnels du cinéma, qui se tient en marge du Festival international du film de Berlin.

La Berlinale 2022, 72ᵉ édition du Festival international du film de Berlin, rassemble le monde du cinéma du 10 au 17 février. Sur le devant de la scène, le tapis rouge, les stars de cinéma en quête du célèbre Ours d’Or et les écrans de projection (en salle ou online) où l’on peut découvrir quelque 400 films chaque année. En coulisses, les professionnels du cinéma (8000 en 2021) se retrouvent au European Film Market pour faire leur shopping. Mesures sanitaires obligent, il se tient uniquement en digital cette année.

Ce grand marché international donne une tendance cinématographique de la nouvelle année et met en lumière des innovations dédiées au secteur. Une session particulière est dédiée à cet aspect incontournable pour l’avenir de l’industrie, le EFM STARTUPS. Pour cette 8e édition, 10 startups ont été sélectionnées pour se présenter et rencontrer de potentiels futurs clients ou partenaires. TheGreenShot est fière d’être l’une d’entre elles.

« Grâce à notre sélection parmi les 12 startups innovantes de l’année pour le monde du cinéma, nous avons eu l’opportunité de présenter TheGreenShot, le 14 février, date qui ne peut que nous porter chance, à un public de producteurs, de financiers et de distributeurs participant au European Film Market. Nous avons également d’ailleurs obtenu 23 rendez-vous individuels sur 4 jours avec des professionnels intéressés ! Le tout à distance malheureusement mais cela reste un tremplin très précieux pour nous», déclare Max Hermans cofondateur et COO de TheGreenShot.

Après avoir remporté, à Londres, l’award « Production Tech Innovation of the Year » au makers&shakers 2021, c’est une nouvelle reconnaissance pour la greentech belge dont l’application a été créée spécifiquement pour les équipes de tournage, la production et les conseillers en durabilité.

Réduire l’impact environnemental et optimiser les coûts de production

Un jour de tournage de film génère, en moyenne 3,3 tonnes de CO2 ! Imaginée par Max Hermans, régisseur général de cinéma de profession (chargé du suivi logistique des tournages), TheGreenShot a pour objectif de réduire cet impact environnemental tout en optimisant les coûts de production..

« Notre application est liée à différents calculateurs d’empreinte carbone homologués que nous activons en fonction de la région où se déroule le tournage. Par exemple, en Wallonie, le fonds Wallimage demande de se conformer à une série de mesures pour obtenir le label GREEN FILM Wallonia. Le calcul est alors basé sur une approche qualitative transposée en impact carbone : vous allégez votre empreinte si vous optimisez les transports, si vous utilisez des éclairages LED, si vous vous branchez sur le réseau d’eau potable local, etc. Notre application permet de justifier, sur base des dépenses enregistrées en quelques clics et mises à jour en temps réel, le respect des engagements pris en faveur de l’environnement. Elle fournit également une liste de fournisseurs ‘verts’ et suggère des bonnes pratiques aux utilisateurs », explique Max Hermans.

Avec TheGreenShot, les producteurs de cinéma bénéficient d’un outil de travail unique en son genre pour automatiser la certification « verte », contrôler les budgets et faciliter leur comptabilité.

A moyen terme, l’objectif est de décliner l’application à d’autres secteurs professionnels

Les investisseurs qualifiés (minimum 100.000 EUR) peuvent actuellement participer au développement de TheGreenshot : une levée de fonds d’un million est en cours. Utilisation des fonds : développement commercial, développements technologiques et déclinaison de l’application à d’autres secteurs d’activité.