Liège - Liaison E25-E40/A602 : Réouverture du tronçon compris entre Avroy et Val-Benoît limitée au trafic local et aux services de secours

30 juillet 2021 à 06h25

Liège - Liaison E25-E40/A602 : Réouverture du tronçon compris entre Avroy et Val-Benoît limitée au trafic local et aux services de secours.

La portion de la liaison E25-E40/A602 comprise entre l’échangeur n°36 « Avroy/Laveu » et l’échangeur n°37 « Val-Benoît/Seraing/Marche » est à nouveau ouverte à la circulation dans les deux sens pour permettre au trafic local et aux services de secours de pouvoir accéder plus facilement à la Ville de Liège. La circulation s’effectuera uniquement sur la bande de droite avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h sur ce tronçon. Vu les conditions de réouverture, le trafic de transit est toujours invité à éviter la Province de Liège.

Itinéraires pour le trafic de transit :
- pour les usagers en transit venant du Luxembourg (E25-E411/A4) vers Liège, il est demandé de poursuivre sur l'E411/A4 vers Namur, pour reprendre la direction Liège sur l'E42/A15 via l'échangeur de Daussoulx ;

- pour les usagers en provenance de l’Allemagne et des Pays-Bas (E40/A3) qui veulent rejoindre le Luxembourg, il est demandé de poursuivre sur l’E42/A15 en direction de Namur et de reprendre la direction du Luxembourg via l’E411/A4.

Notons également qu’il n’est pas exclu que les tronçons rouverts à la circulation locale doivent faire à nouveau l’objet de fermetures ponctuelles.

Par ailleurs, afin d’éviter tout risque d’incident, il sera toujours impossible de rejoindre la liaison E25-E40/A602 par l’échangeur n°36 via les Guillemins en direction du Luxembourg.

La liaison E25-E40/A602 est donc toujours fermée dans les deux sens entre l’échangeur n°38 « Angleur/Grosses-Battes/Belle-Ile » et l’échangeur n°37 « ValBenoît/Seraing/Marche ».

Des opérations nécessaires pour réaliser un diagnostic des travaux à mener et un plan d’intervention, sont encore à réaliser au niveau des ouvrages situés en rive droite (tranchée couverte de Kinkempois, tranchée ouverte du Canal de l’Ourthe, tranchée couverte des Grosses-Battes, divers locaux techniques).

Pour rappel, afin de permettre l’exploitation du reste de la liaison, il est impératif de répondre aux prérogatives de sécurité imposées par la présence de tunnels.