3.18 millions de Belges en danger sur Facebook

07 avril 2021 à 05h46 - 657 vues

3.18 millions de Belges en danger sur Facebook.

Le réseau social Facebook a été victime ce week-end d’une fuite de données concernant plus d’un demi-milliard d’utilisateurs.

Parmi eux, 3,18 millions de Belges. Le ministre de la Justice et la Police Fédérale appellent à la plus grande prudence. 

Des identifiants Facebook, des numéros de téléphone, des noms complets, des dates de naissance, des adresses postales et électroniques : toutes ces informations ont récemment été publiées sur un forum de hackers. Un demi-milliard d’utilisateurs seraient concernés, révélaient les médias ce week-end.

Parmi eux, on compterait 3,18 millions de Belges. « Il s'agit de données anciennes. Nous avons trouvé et réparé ce problème en août 2019 », a réagi un porte-parole de Facebook à l’agence de presse AFP.

Néanmoins, il semblerait que les données circulent encore et que certains numéros de téléphone appartiennent toujours aux propriétaires des comptes Facebook.

Méfiez-vous ! 

Soyez donc très prudent lorsque vous recevez des appels inconnus ou des messages suspects. «Nous nous attendons à ce que des criminels en possession de ces données tentent à présent d’escroquer des gens. La plus grande vigilance est donc de mise face à des tentatives de phishing. Méfiez-vous des courriels, messages et autres appels téléphoniques qui vous demanderaient vos données bancaires ou tout autre information sensible», a réagi le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. 

Le commissaire Olivier Bogaert, expert en cybersécurité à la Police Fédérale, tient lui aussi à délivrer ses conseils : « Ne donnez pas suite à des appels téléphoniques ou à des messages qui, par exemple, vous proposent la bonne affaire ou vous demandent de l'aide. Dans les réglages de votre téléphone, vous pouvez accéder à une option permettant de bloquer des numéros intrusifs.

Documentez-vous bien à ce sujet ! Activez aussi la validation en deux étapes sur votre profil. »